• Les cavités par Zones
  • Fédérations Clubs Commissions
  • Informations – Evénements
  • Equipes
  • Contact

Vodena

BA-Gacko

(Photo : Claude Clin)

Kml
3 D

Partage tes informations.

Dépose tes fichiers via le lien ci-dessus.

Ou via le formulaire contact – Clic ici

Ils seront mis en réseau.

Conduite forcée

L’eau a sculpté les parois de façon caraxtéristique 

La cascade

Un escalade de 8 m est nécessaire pour atteindre la suite du réseau et le siphon N3

Le siphon N°1

Se désamorce en étiage. Une apnée suffit pour le passer

Le premier lac avant le S1

L’eau est limpide

Galerie active et fossile

La rivière continue les creusements

Les prairies, lapiaz et perte en surface de Vodena

L'aval du S2

Un lac long d’une centaine de mètres

Passage en vire au dessus de la rivière

La rivière s’écoule 20m plus bas

Equipe française FFESSM 2018

La cohésion est présente

Galerie active

En chemin vers le siphon

Accès et Difficultés:

La grotte est située dans la montagne et son accès nécessite une marche d’un quart d’heure : 

Voir la fiche.

Une voûte basse est à franchir en apnée.

Une escalade de 6 m sans difficulté particulière.

La progression est variée dans la grotte : suite de lac, de galerie fossile, d’une vire, escalade difficile de la cascade aval du S2.

Cette escalade mène au S2. Voir la topographie.

Le siphon N°2 a été plongé par Bernard Gauche sur 100m environ et est toujours en cours d’exploration.

La suite exondée a été reconnue par Bernard #Gauche sur 400m environ et non topgraphiée

La découverte de la cavité est en cours (2019/2020)

 

 

 

Historique

Grâce à Rados Milosevic et Zeljko Rojic, nous découvrons pour la première fois, Bruno Megessier et moi-même (Gilles Jolit), ce site étonnant près du village de Vrba.

Par la route qui mène au col de Cemerno, en arrivant près du pont de la rivière de Vodena, un chemin longe les berges. En s’élevant un peu pour rejoindre un sentier dans la forêt, on suit un tuyau qui nous amène vers l’édifice de captage. Il suffit ensuite de continuer au milieu d’un chaos rocheux pour arriver au porche de la grotte. (Temps estimé : 15mn à pied de la route).
Nous sommes en short et tee shirt… Je dispose uniquement d’un casque avec de l’éclairage. Nous quittons la lumière du jour pour tomber rapidement sur un obstacle : un lac… C’est en très petite culotte que j’engage la nage sur 25m dans une eau à moins 8°C…la chaude circulation sanguine s’organise, je chante pour oublier le froid piquant, il n’y a que l’écho qui m’accompagne. La voûte s’abaisse… peut-être un siphon ?  Je réalise quelques photos !
Le lendemain, de retour sur place, je m’équipe rapidement : combinaison néoprène, bi-4 et le fil d’Ariane solidement amarré sur un becquet de pierre, je m’élance… après un passage bas de quelques mètres, je découvre la suite du lac. Le  plafond s’élève maintenant à plus de 20m au-dessus de moi. Je suis sous une cascade bruyante d’une hauteur de 6m environ…elle semble facile à escalader. Je retourne prévenir Bruno qui, entre temps, s’est équipé de son vêtement étanche, prêt pour une plongée plus longue…il se déséquipe !… Avec mon vêtement néoprène, protégé par une combinaison spéléo, j’engage seul l’escalade. En haut, un nouveau lac m’apparaît. Je nage sur une centaine de mètres. Je m’arrête devant un siphon aval.
Et, à ma droite, une galerie de grande dimension, et boueuse. Elle monte doucement et devient sableuse, puis pierreuse. Après environ 200m depuis le lac, un canyon souterrain débouche sur un puits. Impossible de progresser…J’entends l’eau de la rivière qui s’écoule en bas. La galerie continue en face…je suis seul et en première…Il faut sécuriser le passage avec une corde… je n’en dispose pas !

De retour auprès de Bruno dans le Lac, je relate mes découvertes.

Le lendemain, nous équipons Rados et Zeljco de vêtements néoprènes. Nous nous rendons très vite compte qu’ils n’ont pas l’habitude d’évoluer dans l’eau. Néanmoins nous gagnons leur confiance… Nous aurons à gérer une panique à la sortie de la voûte basse !
L’équipe découvre le lac, la galerie boueuse, le canyon, le puits. Des sangles sur des amarrages naturels suffiront à installer une corde d’assurance au-dessus du vide. Nous pouvons progresser… dans la suite du canyon. Nous débouchons en haut d’une salle. Après une désescalade, nous découvrons un lac alimenté par une superbe cascade. La rivière s’élance d’une galerie, que nous distinguons, à 15m au-dessus de nous. La rivière poursuit son chemin dans un canyon souterrain féérique : Le calcaire alterne les couches blanches et noires. Les surfaces humidifiées par les embruns de la cascade scintillent à la lumière de nos lampes…après une centaine de mètres, la rivière s’enfonce dans un siphon. La topographie montrera que nous sommes vraisemblablement en amont du siphon S1.
Au retour, nous poursuivons nos découvertes. Nous évoluons dans une autre longue galerie boueuse. D’autres visites s’imposeront pour « fouiller » les plafonds…

En 2018, je reviens avec Line et Jean Pierre. Nous collecterons tous les relevés topographiques…Par manque de temps, nous n’engagerons pas l’escalade de la cascade de 15 m.
En 2019, je suis de nouveau sur place avec Bernard Gauche, Rados Milosevic et Dalibor Zusic. Bernard engage l’escalade…la roche est friable. Il choisit soigneusement la voie via une vire et les points d’ancrage de la corde pour sa sécurité…Grâce à sa perspicacité et à la complicité sécurisante de Gilles, il atteindra, après de gros efforts, la galerie supérieure…Je déséquipe la corde d’escalade et je le rejoins. Un torrent rugit dans une galerie de marbre d’une incroyable beauté .Nous parcourons 80 mètres environ. Nous avons découvert le siphon N°2. Nos lampes éclairent les entrailles du siphon taillées dans le marbre…Les lumières sont magiques. Bernard envoûté reviendra demain avec les bouteilles de plongée !

Rados et Dalibor prospectent. Leurs efforts et escalades ne permettent pas de découvrir d’autres galeries dans cette grande salle. L’équipe ressort enthousiasmé par ces découvertes. Nous partagerons ce que nous avons nommé « l’eau des Balkans ».

Gilles Jolit (janvier 2020)

Autres sites dans le secteur de BA-Gacko

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site Web est public

Vous disposez d’informations nouvelles ou complémentaires à partager :

De préférence, utilisez le formulaire situé sous l’onglet « contact » du menu général.

Sinon, l’adresse contact@balkan-dive-cavers.com

Dès approbation, les données seront publiées.

 

Copyright ©

Les données sont la propriétés de leurs auteurs. Elles sont mises à disposition avec leurs accords.

Elles ne peuvent être utilisées à des fins commerciales sans leurs autorisations.

Ces données ne sont pas certifiées et doivent être vérifiées par les utilisateurs. En aucun cas, les responsabilités du gestionnaire du site web « Balkans ou celles de l’auteur ou du groupe d’auteurs ne sauraient être engagées.

Photos Line Gachignard, Claude Clin, Gilles Jolit, Zeljco Rojic
Vidéos Gilles Jolit
Topographies  Gilles Jolit
Texte Gilles Jolit
Création Article Web Gilles Jolit

 

 

L’équipe Webmaster est heureuse d’avoir partager avec toi ces informations

L’équipe te souhaite de bonnes découvertes.

Nous espérons aussi que tu partageras tes informations en utilisant l’onglet contact.

( Clic ici )

Dépose directement tes fichiers de données concernant cette page sur le bouton « dépôt de documents » ….

( voir entête de la page )

 

Bienvenue dans l’équipe des contributeurs ?

Aller à la barre d’outils